Micro-fiction 07: Nature

Shhhhh. Just listen. Hear it? No. Me, neither. And isn’t that why it’s so perfectly beautiful? No honks, no hunks, nor horns, nor funks of the mind wondering what it all means. Not here. Not. Shhhhh. Not anything. Nothing. But this time it leaves a different impression. Transgression, not oppression. Clarity, not disparity. The lake and the loon and the crisp and the moon. And the dance of the leaves ‘midst the wind and the trees and The Pure. The inexplicable comfort. Let us lie on the dock on the lake somewhere north of the place where we normally despair.

Advertisements

À propos de Stina

If I could tell you about me in a neat and tidy definitive statement, I don't think I'd be writing this blog.
Cette entrée, publiée dans Micro-fiction, est marquée . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s